Des commissariats en piteux état dans le department du CENTRE

Au cours du mois de mars, l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (IGPNH) a réalisé une tournée d’inspection dans le département du Centre et dans la région métropolitaine. 13 commissariats, 5 sous-commissariats, 2 prisons civiles et deux unités spécialisées dans le département du Centre ont été visités par les 24 délégués de l’IGPNH qui ont identifié des problèmes cruciaux au sein de ces institutions de la Police nationale d’Haïti (PNH).
Les commissariats de Hinche, Mirebalais, Thomonde, Maïssade, Cerca- Carvajal, Thomassique, Cercala- Source, Baptiste, Boucan Carré, Savanette, Saut d’Eau, Lascahobas et Belladères et 5 sous-commissariats à Bas-cimetière, Domont, Tilorie, Pandiassou et Cachiman ont reçu la visite de la délégation dans le cadre de la tournée d’inspection. Les prisons civiles et les bases de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) des villes de Hinche et de Mirebalais ont été également visitées. C’était aussi l’occasion pour la délégation de passer au peigne fin la direction départementale du Centre de la PNH.
Des difficultés que confronte l’ensemble de ces institutions de la PNH ont été mises à nu. Plusieurs bâtiments logeant les commissariats et sous-commissariats du département du Centre méritent d’être réhabilités, selon les résultats de l’enquête. De plus, le bâtiment logeant le souscommissariat de Pandiassou n’est pas la propriété de l’État haïtien. C’est un simple citoyen qui, généreusement, a choisi d’héberger le sous-commissariat. Par conséquent, le porte-parole adjoint de l’IGPNH, Benjamin Jean- Claude, pense qu’il est impératif de doter le sous-commissariat de son propre bâtiment.
Source: Le National (3 April, 2017)