OAVCT: les employés réclament le départ d’Élie Blaise

Lundi 29 mai, les employés de l’Office d’Assurance Véhicules Contre Tiers (OAVCT) ont de nouveau observé un arrêt de travail. Ce, dans l’idée de réclamer le départ de l’actuel directeur général, Élie Blaise, qui, selon la plupart de ces employés, n’a pas les compétences nécessaires pour diriger l’OAVCT.
L’ancien député de la commune de Carrefour, Élie Blaise, sous les recommandations de certains parlementaires (selon les employés), a été nommé, en mars dernier, directeur général de l’OAVCT par le président de la République, Jovenel Moïse. Environ deux mois après, l’ancien parlementaire fait face à une vague de protestations. Les employés reprochent au directeur général ses décisions abracadabrantes, prises en dehors de toutes normes administratives et qui, soutiennent-ils, « ne peuvent conduire l’institution que vers l’abîme ».
Selon les informations recueillies par le journal, les employés de l’OAVCT accusent l’ancien président de la commission éducation au niveau de la Chambre des députés d’avoir intégré, depuis sa prise de fonction en mars dernier, près de 500 personnes dans la boîte, toutes catégories confondues (contractuels, stagiaires et des personnes déjà nommées). Des intégrations qui, selon l’avis des employés, sont une façon de remercier les honorables députés.
Source : Le National, 30 Mai 2017)

Laissez vos commentaires